Classé sous | Actualités

Tendre poème

 « Je n’ai plus que mes rêves
J’ai déroulé mes rêves sous tes pieds
Marche doucement, parce que tu marches
sur mes rêves ». 
William Butler Yeats

 
Ferme tes yeux, mon trésor
Je te berce tout bas, tout bas
Ton corps blotti bien fort
Tout contre moi, dans mes bras
Ton petit corps bien au chaud
Dans mes bras, ton berceau.

Sèche tes larmes, mon amour
Je te tiens tout doux, tout doux
Personne ne peut être sourd
À ton bon coeur d’amadou
Je chante allegro, adagio
Quand ton sourire revient si beau.

Tends bien la main, mon soleil
Tout là-haut dans les nuages
Mille fées merveilleuses te veillent
Chevauchant des cygnes sauvages
Elles te tissent un écheveau
De pure laine et de bécots. 
 
Avance vers moi, mon petit
Appuie-toi, viens, je t’adore
Mon regard est ton abri
Et mes mains, ton château fort
Tu ploies comme un roseau
Quand mes doigts touchent ta peau.

 Salue la vie, mon bel ange
Ton pays a nom Bonheur
Je voudrais que rien ne change
Mais le temps décide des heures
Le sablier fouette ses chevaux
Arrêtons-nous! Voguons sur l’eau!

Danse avec moi, mon bébé
Un magique destin t’attend
S’envolent au loin ces pensées
La vie passe vite comme le vent
Il restera toujours mes mots
Que je te chante tout haut, tout haut : 

Je t’aime
Ô combien je t’aime
Je t’aime
Je t’aime.

 

Groupe Les Relevailles

Une réponse à “Tendre poème”

Rétroliens


Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires