Classé sous | Actualités

Se lancer à nouveau dans l’aventure de la maternité

Y-a-t-il un écart d'âge idéal à préserver avant la venue d’un autre enfant?

Certaines situations familiales ou circonstances de la vie incitent à attendre avant de se lancer dans un nouveau projet de grossesse : âge des parents, niveau d’énergie, de tolérance, grandes étapes du développement de l’aîné (comme le terrible deux ans), situation financière ou exigences professionnelles du couple…

Femme enceinte et enfant

 

 

Études, spécialistes et parents divergent d’opinion à ce propos.

Peu importe, il y a des avantages et des inconvénients à tous les écarts d’âge. En voici quelques uns :

 

Entre un et deux ans de différence entre deux enfants

Avantages :

•        Les enfants deviennent compagnons de jeu et chacun est le confident de l’autre

•        Les sorties en famille seront plus faciles dans quelques années

Inconvénients :

•        Biberons, couches, purées sont multipliés par deux

•        Risque plus grand de jalousie entre les deux enfants, car ils auront pratiquement les mêmes besoins et les mêmes activités

•        Premières années plus difficiles à gérer pour les parents

•        Si une seule année sépare les bambins, une grande fatigue est à prévoir pour maman qui n’a pu reprendre son souffle entre ses deux grossesses

 

Entre trois et cinq ans d’écart

Avantages :

•        Le plus grand étant plus autonome, le parent a le sentiment d’avoir profité de chacun

•        L’aîné pourra parfois aider

•        Les centres d’intérêts sont convergents

Inconvénients :

•        C’est reparti pour trois ans de pouponnage 

•        Sentiment de jalousie plus marqué entre les deux enfants

 

Plus de six ans d’écart

Avantage :

•        L’aîné a eu le temps de se forger des souvenirs de famille bien à lui et de jouir de son statut d’enfant unique ; il a gagné en autonomie et s’est constitué un réseau d’amis

Inconvénient :

•        Les centres d’intérêt des enfants divergent

 

Peu importe l’écart d’âge, rien n’évitera les scènes de jalousie, sentiment bien naturel par ailleurs. L’important n’est pas de les éviter mais de rassurer chacun des enfants sur l’amour qui lui est porté individuellement.

 

Quand faut-il annoncer la venue prochaine d’un petit frère ou d’une petite sœur ?

Il vaut mieux attendre la fin du troisième mois de grossesse, le risque de fausse-couche étant statistiquement moins élevé. En annonçant la nouvelle très tôt, l’attente risque d’être bien longue, l’enfant ne sait pas ce que représente huit ou neuf mois.

En annonçant la nouvelle trop tard, l’aîné peut se sentir exclu du bonheur familial et est susceptible d’apprendre le « secret » en surprenant une conversation.

Finalement, le moment où le ventre de maman commence à s’arrondir est un bon moment. Si l’enfant peut sentir le petit nouveau bouger dans le ventre maternel, la grossesse lui semblera moins abstraite.

Quand l’aîné est en âge de comprendre, peut-être ne sautera-t-il pas de joie à l’annonce de l’heureux évènement. Il faut respecter son éventuel désarroi ou sa colère. Il est important de le prévenir petit à petit des changements que cela implique. Faites-le participer aux préparatifs ; permettez-lui d’assister à une échographie ; organisez sa nouvelle chambre quelques mois avant l’accouchement, si celle-ci nécessite des aménagements.

Pour de nombreux couples, la question « à quand le prochain bébé » ne se pose même pas, étant donné des problèmes de fertilité par exemple, ou des soucis de santé ou une grossesse imprévue… Pour certains couples, pouvoir décider du moment pour agrandir la famille est une chance, pour d’autres un luxe. Quand on a le choix, il est sage de gérer la situation actuelle avant la venue du nouvel enfant. Aussi, il est primordial que les deux parents soient en accord sur le meilleur moment d’avoir un autre enfant.

Finalement, Il n’existe pas d’écart d'âge idéal qui rendrait la vie plus facile et plus agréable pour toute la famille, il y a tant de facteurs qui entrent en ligne de compte.

Merci de partager votre expérience.

Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires