Classé sous | Actualités

L’estime de soi

Chaque année, lors de la première semaine de mai, le réseau québécois de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) nous convie à participer à la Semaine nationale de la santé mentale. Cette année l’ACSM nous invite à se dire : Tu es formidable! Le sais-tu?

Il y a de ces jours où on ne se sent pas à la hauteur, des matins où on ne file pas, des soirs où on doute.

Le rôle de parent amène également sa part de doutes. Trop souvent, les nouveaux parents ne sont pas conscients de leurs compétences parentales ou les sous-estiment.

Être parent est une tâche importante, pourtant il n’existe pas de formation. Ce rôle s’apprend sur le terrain « in vivo » et « rapido » car les besoins de l’enfant n’attendent pas. S’ajoutent souvent à ce nouveau rôle, des facteurs du stress, en raison de la diminution des heures de sommeil, de la fatigue qui s’accumule, des conflits entre conjoints, du manque de temps et des grandes responsabilités qu’implique l’éducation d’un enfant. Les parents sont aussi de grands consommateurs d’information éducative, parfois même au détriment de leur intuition. Trop d’entre eux veulent être parfaits, mais un enfant n’a pas besoin d’un parent parfait mais d’un parent acceptable; une personne qui a des forces et des limites et qui parfois fait des erreurs. (Bruno Bettelheim)

Chez le parent, l’estime de soi est le jugement qu’il porte sur sa propre valeur en tant que parent. Cela se manifeste dans ses attitudes, dans ses paroles et dans ses gestes auprès de son enfant. Les parents ont des choix à faire. Cela peut supposer un certain renoncement à leurs ambitions liées à la performance. Ils doivent privilégier en premier lieu de tisser avec leur enfant une véritable relation d’attachement. Ils devraient aussi faire confiance en leur intuition.

Germain Duclos dans son livre « L’estime de soi des parents » écrit : «Je me souviens d’une mère qui ne s’attribuait aucune compétence parentale. Je lui demande : Jugez-vous que votre enfant est bien nourri? Est-il habillé convenablement? Est-il propre? Est-ce-que vous lui manifestez votre amour? Est-ce vous répondez à ses besoins? Est-ce que vous lui imposez certaines limites? Or cette mère avait répondu positivement à chacune des questions. Elles venait de comprendre qu’elle était compétente en tant que parent sans toutefois être parfaite, comme c’est d’ailleurs le cas de chacun de nous.»

L’estime de soi pour le parent est un indicateur majeur du bien-être psychologique qu’il ressent au sein de sa famille. Il est important que le parent se sente compétent afin de transmettre ce sentiment à son enfant. L’estime de soi est un important facteur de prévention des désordres du comportement.

Au parent aussi nous disons : Tu es formidable! Le sais-tu?

 

Sources 
Duclos Germain,  L’estime de soi des parents. Montréal : Éditions du CHU Sainte-Justine, 2009.
Bettelheim Bruno, Pour être des parents acceptables. Paris : Éditions Robert Lafond, 1988.

Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires