Classé sous | Grand-maman 101

L’essence de la famille

Les jeunes sont mobiles, ils partent étudier à l’extérieur, travailler à l’extérieur, fonder une famille à l’extérieur. Cette mobilité est valorisée, reconnue comme positive, créatrice d’expériences enrichissantes. C’est vrai.

Mais qu’en est-il du rôle de la famille élargie, des rapports de génération, des lieux d’ancrage familiaux? On a beau dire qu’avec  les nouvelles technologies, enfants, petits-enfants et grands-parents restent en contact, ce n’est pas ce que représentent les contacts familiaux selon moi. Non merci à la famille virtuelle.

Le travail a contribué à modifier la structure familiale. L’exode débute avec les études, parfois dès le CEGEP. Mais auprès de qui trouve-t-on écoute, réconfort, sécurité et coup de main en cas de pépin? La famille aide à traverser grandes marées mais aussi petits vents et événements tout simples de la vie : la nouvelle maman est malade et ne peut prendre soin de bébé, les deux parents ont la «gastro», un déménagement engendre plus de travail que prévu…

Vous l’avez compris, je regrette le fait que ma petite fille et ses parents vivent loin de moi. Curieusement, mon garçon me parlait récemment d’un collègue de travail qui venait d’avoir des jumeaux et il me disait : «Si jamais une telle chose nous arrivait, on penserait à déménager plus près de vous, on serait incapable d’y arriver sans votre soutien».

Je lisais un texte de Claudine Lévesque: «Les besoins auxquels nos proches répondent sont essentiels et permettent bien souvent d’avancer plus facilement dans la vie…».

 

Voilà ce qu’est l’essence même de la famille selon moi.

Virginie

Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires