Classé sous | Grand-maman 101

Les grands-parents sont dans le champ (paraît-il)

Récemment, une amie nouvellement grand-mère me faisait une confidence : « C’est vraiment plus compliqué de prendre soin des enfants aujourd’hui et rien de ce que je faisais dans le temps n’est correct maintenant avec mon petit-fils ».

Une étude américaine révélait que depuis l’an 2000, il y a une hausse de 20% des grands-parents qui prennent soin de leurs petits-enfants sur une base régulière. Cette étude s’inquiétait du fait que ces grands-parents ne connaissaient pas les nouvelles méthodes de sécurité et pourcentage à l’appui, elle indiquait qu’une grande majorité de grands-parents était dans le champ…

Alors pour vous grands-parents, voici ce qu’il en est :

  • Ne ressortez pas votre ancienne bassinette, la distance entre les barreaux n’est sûrement pas réglementaire
  • Les enfants dorment maintenant sur le dos, pas sur le ventre ni sur le côté : pour prévenir le syndrome de la mort subite du nourrisson
  • On ne met ni oreiller, ni édredon, ni contour de lit, ni peluches dans le lit de bébé : c’est plus sécuritaire
  • Les biberons du nouveau-né ne se font pas réchauffés dans le micro-ondes et vérifier également si ceux-ci contiennent des BPA, reconnus comme toxiques
  • Les bancs d’auto ont maintenant une date d’expiration et ils s’installent face vers l’arrière jusqu’à ce que l’enfant ait atteint un certain poids, une certaine grandeur et qu’il sache marcher
  • Au Canada, les marchettes pour bébés sont interdites depuis 2004

et j’en passe…

 

N’ayez crainte vous les parents, les nouveaux grands-parents savent s’adapter et comprendre que les règles de sécurité évoluent. De plus en plus ils se tiennent informés et, autrement, c’est à vous de leur indiquer les changements survenus depuis « leur temps ».

Mais merci de leur dire une fois de temps en temps que le truc de grand-mère qu’elle vous a donné, fonctionne encore…

   Virginie

4 Réponses à “Les grands-parents sont dans le champ (paraît-il)”

  1. Mimi dit :

    Sont encore requis:
    – tendresse
    – amour
    – caresses
    – se faire prendre
    – se faire bercer

    Ça, ça n’a pas changé!

  2. Virginie dit :

    Heureuse de lire votre commentaire. Ça me rassure.

    Être grands-parents demande également tout un apprentissage où on veut faire pour le mieux, sans rien brusquer, en essayant de trouver la place qu’on veut bien nous permettre de prendre.

    Je pense demeurer dans le cours grand-maman 101 encore un bon bout de temps…

    Merci Mimi,

    Virginie

  3. Moue dit :

    Devenir grands-parents ça s’apprend autant que devenir parents sauf qu’ils ont une longueur d’avance sur certains points et qu’ils ont besoin d’une mise-à-niveau sur d’autres! Les grands-parents sont des mines d’or pour des trucs (encore sécuritaires!), ils ont pleins d’idées pour nous aider et comble de bonheur nos ti-coeurs qui ne demandent que d’être aimé et bien entouré! Ils ne faut pas toujours leur en vouloir, il faut seulement leurs expliquer que, parfois, la science et les recherches ont démontrés que certaines choses qui étaient faites par le passé ne sont plus bonne maintenant! On n’arrête pas d’évoluer et c’est pour le mieux bien souvent!

    Moue

  4. Virginie dit :

    Merci Moue pour votre commentaire.

    Effectivement devenir grands-parents c’est un peu comme de devenir parents, cela demande de nouveaux apprentissages.

    Virginie

Rétroliens


Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires