Classé sous | Actualités

Le rituel d’endormissement

Quand va-t-il enfin faire ses nuits? C’est LA question que se posent invariablement tous les parents. Les journées avec bébé sont, avouons-le ! intenses. Il faut faire connaissance, savoir interpréter ses cris, le nourrir, lui donner les soins requis, sans compter tout le reste : courses, popote, lessive, s'occuper des enfants plus vieux, planifier le retour au travail… Comment faire en sorte que les nuits se passent bien?

Dans le ventre de maman, c’était « buffet et sommeil » à volonté. Maintenant bébé doit pleurer pour signaler qu’il a faim, qu’il est inconfortable, qu’il est fatigué, qu’il veut se faire prendre ou plutôt être tranquille. Pas facile pour un parent de décoder tout cela.

Entre trois et six mois, l’enfant vit une étape importante : il est moins dans la fusion et s’ouvre un peu plus au monde. Voilà donc l'occasion de mettre en place de bonnes habitudes de sommeil.

Comment fait-on cela? En instaurant un rituel, une routine qui va l’aider à prendre des habitudes qui rendront de grands services dans l’avenir. Bébé sera plus détendu s’il sait à quoi s'attendre. Ce qui est merveilleux, c'est que vous pouvez inclure ce que vous voulez dans une routine: elle sert à faire en sorte que l’heure du coucher soit un moment connu et agréable, pour lui comme pour vous.

Les rituels les plus courants ont fait leurs preuves : prendre le bain, mettre le pyjama, lire une histoire, faire un câlin ou jouer calmement. Un autre enfant aura, lui, besoin de dépenser son trop plein d’énergie: son rituel pourrait donc être de jouer, de façon à lui permettre de se défouler, puis de revenir à un moment plus calme.

On peut aussi parler tout simplement au bébé, lui repasser le film de sa journée. Et si on faisait la tournée des « Bonne nuit » aux autres membres de la famille, aux animaux, aux jouets préférés ? Nul besoin de posséder un grand talent pour chanter une berceuse ou mettre une musique douce dans la chambre…

Une fois que l'enfant est rendu dans son lit, n’attendez pas qu’il dorme à poings fermés pour quitter la pièce. Déposez-le dans son lit aussitôt qu’il montre les premiers signes d’endormissement. Il apprendra peu à peu à trouver le sommeil seul. Lorsqu’il se réveillera la nuit – ce qui ne manquera pas d’arriver –, il pourra ainsi se rendormir plus facilement.

 

Et vous aussi…

 

Une réponse à “Le rituel d’endormissement”

  1. Natasha dit :

    Je suis d’accord pour dire que la routine du dodo est super importante, mais il y a tellement de facteurs qui peuvent faire en sorte que bébé dorme mal – les dents, le rhume, les cauchemars, etc. – que parfois, je me dis qu’il est tout simplement normal qu’un parent ne dorme pas les premières années… haha 😉 Mais comme me disait une amie qui a 3 enfants, les nuits dépendent vraiment du tempérament de l’enfant et non de l’attitude du parent.

Rétroliens


Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires