Classé sous | Grand-maman 101

Chronique Grand-maman 101

Bientôt grand-mère !

Il y a quelques mois, j’apprenais que je deviendrais grand-mère. J’avais déjà envisagé le fait mais la surprise fut tout de même totale. D’abord les larmes puis les rires et déjà quelques secondes à peine plus tard l’inquiétude pour ce petit être à venir, pour ses parents en devenir. Je me rends compte qu’on devient grand-mère comme on a été mère…

Le mot grand-mère m’intimide et pour être plus franche, je ne l’aime pas. Je ne suis pas rendue mémé, ce n’est pas vrai. Je pars donc à la recherche du mot qu’utilisera ce premier petit-enfant lorsqu’il voudra bien me parler. Après plusieurs mois, je le cherche encore. Je m’interroge également sur ma position de belle-mère de la future maman. Comment puis-je l’accompagner, que veut-elle entendre et surtout, surtout ne pas entendre?

Les semaines passent, le bedon grossit;  j’encourage, je rassure les futurs parents et je garde une oreille disponible pour les écouter simplement, je devrais dire une disponibilité Internet car ils sont loin et MSN, Facebook, Twitter sont des moyens formidables pour garder le contact (du moins c'est ce que j'espère).

Bientôt bébé sera là. Je me propose de leur faire des petits plats pour les réconforter un peu pendant le tourbillon des premières semaines; j’ai déjà remis des coupons de gardiennage de fin de semaine au bébé dans son premier bas de Noël,  l’invitant à les utiliser lorsqu’il aura le goût de « se reposer » de ses parents.

Je me rends compte que de devenir grands-parents suscite presqu’autant de questionnement que lorsqu’on devient parents; qu’est ce qu’une bonne grand-mère, quelle sera ma place, qu’est ce que je dois faire ou ne pas faire?

À vous futures mamans, futurs papas, parents et grands-parents qui me lirez, j’ai besoin moi aussi d’être rassurée.

Virginie

5 Réponses à “Chronique Grand-maman 101”

  1. Natasha dit :

    Bonjour Virginie !

    En tant que nouvelle grand maman moi-même, je peux te dire que le mieux, dans mon cas, a été d’aborder les sujets qui me tenaient à coeur de façon directe avec les futurs/nouveaux parents… Tout se dit, le plus important c’est la façon dont on le dit !!! Et évite de faire comme trop de monde font, c’est-à-dire passer des messages subtils à répétition au lieu d’y aller avec le fond de ta pensée, ca évitera beaucoup de malentendus ! 😉

    Bonne chance,

    Natasha

  2. Gilles dit :

    En tant que grand-père ( je déteste ce nom moi aussi), je dois dire que l’arrivée de petits-enfants n’a fait que doubler mes sujets inquiétude. On se tracassa pour ses enfants et leurs enfants. De plus aujourd’hui,hui avec les familles éclatées, ils se ramassent avec souvent avec 8 grands-parents…..alors on m’appelle comment? Mais lorsque pour la 1ère fois, lorsqu’ils vieillissent tu entends: eh grand-papa tu sais pas quoi…. Au diable le nom, tu es content.
    Les enfants sont intelligents, laisse leur le loisir de choisir comment t’appeler, de toute façon tu aimeras. Pour le reste, je suis d’accord avec Natasha, sois honnéte avec les parents, fais-leur confiance et ne joue pas trop au prof. Leurs questionnements viendront d’eux-mêmes lorsqu’ils en auront besoin si la confiance entre vous est déjà là
    Bonne chance

    • Héloïse dit :

      Tout comme les nouveaux parents, les grands-parents nouveaux doivent se faire confiance. Selon mon expérience de nouvelle maman, les clés sont l’écoute et la confiance. Pour mon premier enfant, j’avais besoin d’une période d’intimité à 3 avant que ne débarque ma mère d’Europe. Elle est donc arrivée alors que mon fils avait un mois et nous a aidés pour apprendre à sortir avec bébé et pour les repas, le ménage, etc. Pour la naissance de ma fille, je pensais avoir besoin de cette même période d’intimité (à 4 cette fois-ci). Ma mère avait donc acheté son billet d’avion pour arriver alors que la petite devait avoir 3 semaines. Mais celle-ci en a décidé autrement, si bien que ma mère est arrivée alors que la petite avait à peine 48h. Pour le bonheur de tous! Ma mère m’a permis de dormir au besoin sans mon petit trésor. Le sachant entre de bonnes mains et à portée de tétée, j’ai dormi comme une roche et ces heures de sommeil m’ont permis de récupérer de mon accouchement rapidement. La présence de ma mère nous a également permis d’accompagner en douceur le grand frère dans cette période de changements puisque j’avais les mains libres pour lui raconter son histoire du soir (j’ai depuis appris à raconter l’histoire aux deux enfants, quel bonheur). Évidemment, cette super-grand maman (qui est loin d’être une mémé) nous a aussi aidée à nous réorganiser à la maison. Cette grand-mère est loin, mais nous sommes très proches et Skype contribue à maintenir ces liens. Oui, ça marche puisque mon fils, qui passe quelques secondes par semaine avec ma mère par webcam interposées n’hésite pas à lui sauter dans les bras quand il l’aperçoit parmi la foule à l’aéroport. Bref à chaque naissance correspond des besoins différents et les grands-parents ont un rôle important à jouer dans la « construction » des nouvelles familles. J’appelle ma mère Moon, elle s’était dit qu’elle pourrait se faire appeler Mamoon (au lieu de Mamie) par mes enfants et mon fils a choisit de l’appeler Mamamoon, il est vrai que ce sont les enfants qui choisissent dans notre cas!

  3. Natasha dit :

    Je suis d’accord avec Heloise, et j’ai aussi l’impression que dans bien des cas ce sont les enfants qui choisissent les surnoms des grands parents… 😉

  4. Virginie dit :

    Merci Natasha, Gilles et Héloïse pour vos commentaires.

    Vos expériences me rassurent.
    L’écoute et la confiance: des mots-clés.
    Je suis heureuse d’entendre que les grands-parents ont un rôle important à jouer dans la construction des nouvelles familles.
    C’est ce que je vais apprivoiser dans les mois à venir.

    Au plaisir de vous retrouvez à ma prochaine chronique.

    Virginie

Rétroliens


Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires