Classé sous | Témoignages

Cafés-rencontres

 Chère animatrice,

 Je t’adresse ce petit-mot, que je destine aussi à toutes les mamans et toutes les femmes que j’ai côtoyées au café-rencontre. N’hésite pas à le partager avec elles.

Je t’écris aujourd’hui, car j’ai été incapable d’assister à un dernier café-rencontre avant mon retour au travail. D’y avoir été, sachant que c’était mon dernier, cela m’aurait beaucoup trop peinée. Ne voulant pas passer l’heure à pleurer, j’ai pris sur moi de vivre ce deuil toute seule, car si la fin de mon congé de maternité annonce un renouveau, il marque aussi le terme d’une aventure intense, pas toujours joyeuse, parfois très difficile, mais toujours intense, totalement en contact avec mon enfant et avec la femme que je suis au plus profond de moi. La fin des cafés-rencontres symbolise pour moi la fin d’une des plus belles périodes de ma vie. Eh oui! Malgré qu’elle ait été difficile sur la plan émotif, cette période n’en a pas moins représenté un moment fort de symbiose avec mon fils, un moment qui ne reviendra plus de la même façon, du moins pas avec Francis.

J’ai fréquenté les cafés-rencontres assidûment durant presque 6 mois. Au cours du premier café, en fait dès les présentations, je me suis sentie bien, accueillie, à ma place. En quittant ce premier café, je savais que j’allais y revenir à toutes les semaines. Et que de rendez-vous ai-je déplacés pour y assister! Pour rien au monde je n’aurais voulu manquer un café!

Je dois bien t’avouer au départ, je doutais que ces rencontres allaient m’apporter le soutien et le réconfort dont j’avais besoin. Engoncée dans mes préjugés, fatiguée à force de ne plus dormir, parfois (souvent!) déprimée, je me croyais incapable de partage, d’accueil inconditionnel de l’autre et d’écoute. J’avais aussi peur de ne pas être comprise, je craignais qu’on me juge, dans mes peurs, mes peines, mes inquiétudes. J’ai été fort heureusement trompée! J’ai trouvé aux Relevailles un lieu apaisant, où le temps s’arrête, où l’on peut en toute liberté parler de soi, où l’on se reconnaît en écoutant l’autre, où l’on se sent accueillie, reconnue, respectée, et je dirais même aimée. Et j’y ai rencontré des femmes extraordinaires, fortes, belles, sensibles, ouvertes aux autres. Des échanges d’une telle qualité sont très rares dans une vie et je me sens privilégiée d’avoir pu en profiter.

Je crois que le succès des cafés-rencontres s’explique de multiples façons, mais trois facteurs me semblent essentiels : se sentir soi-même prête à partager et à accueillir l’autre, y rencontrer d’autres femmes et mères extraordinaires, mais surtout être soutenue par des personnes d’une rare sensibilité et avec un sens accru de l’écoute, comme toi. Sans elles les cafés auraient-ils été les mêmes? J’en doute.

Alors un grand merci. Puissiez-vous continuer longtemps à écouter et à accueillir les autres avec autant de doigté et de respect! Et merci à toutes les mamans qui m’ont écoutée, m’ont conseillée, m’ont livrée à leur tour leurs secrets, leurs doutes, leurs inquiétudes et leurs joies. Vous devez savoir à quel point votre présence m’a soutenue et aidée! Vous occuperez toujours une place toute particulière dans mon coeur.

 Longue-vie aux cafés-rencontres!

 Mélanie

Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires