Classé sous | Grand-maman 101

24 heures de pur bonheur !

Notre petite-fille ne vit pas dans la même ville que nous. La petite famille vient à l’occasion passer le week-end mais nos contacts ne sont pas fréquents. Ses parents savaient que lorsqu’ils auraient le désir de partir en amoureux, nous serions là. Ils nous ont donc demandé de la garder une journée.

Nous sommes prêts : lit, table à langer, siège de bébé, chaise-haute sont revenus dans notre décor. Nous désirions lui montrer qu’elle était la bienvenue et faciliter la vie de ses parents.

Enfin le grand jour. Papa et maman sont hésitants, la petite aura-t-elle l’impression qu’ils l’abandonnent, se mettra-t-elle à pleurer si elle ne les voit pas à son réveil, sera-t-elle inconsolable?

Après maintes hésitations, multiples conseils, liste détaillée de son horaire (que nous avons suivi à la lettre), quelques derniers conseils, ils partent… enfin !

Elle est maintenant « toute à nous ».

Quel grand bonheur de regarder, bercer, nourrir, promener cette petite boule de vie qui nous regarde avec ses grands yeux et fait des sourires maladroits devant les deux clowns que nous sommes, faisant la pirouette pour la distraire.

Quel grand bonheur de l’endormir contre nous, de s’imprégner de son odeur et de la regarder si paisible dans son lit.

Quel grand bonheur ces quelques heures avec nous !

Merci aux parents de nous permettre de vivre de si beaux instants…

Je souhaite que Papy et Mamie soient importants pour elle comme elle l’est pour eux et que la distance qui les sépare ne soit que géographique. Ils utilisent bien entendu «Skype» mais elle est encore toute petite, elle entend des voix lointaines…

Grands-parents vous est-il possible de maintenir un lien régulier et soutenu avec vos petits-enfants éloignés? Vous y arrivez comment? Est-ce vous les grands-parents qui initient les occasions de rencontre ou attendez-vous que l’on vous réclame?

Virginie

6 Réponses à “24 heures de pur bonheur !”

  1. Gilles Bouthillette dit :

    Lorsque la distance nous sépare de nos petits-enfants, evidemment il faut que lea parents désirent que leur progéniture connaisse et garde contact avec leurs grands-parents. En ce qui me concerne, le téléphone est depuis quelques années le meilleur moyen de garder ce contact. Le hic! Les enfants ne veulent souvent pas parler à leur grand-père, ils ne le connaissent pas vraiment. Il faut être patient. Après quelques cadeaux reçus par autobus, quelques visites sporadiques 1 ou 2 fois l’an et SURTOUT, lorsque l’enfant arrive à 5 ans, âge oû il est plus éveillé et parle plus, il y a un contact qui se crée et on espère, qui se développera. Mais là, oh joie, l’internet haute vitesse arrivera chez mon fils, alors on pourra non seulemnt se parler au téléphone, mais se voir sur Skype et vivre en direct, les moments importants avec nos petits chéris: déballage du cadeau, histoire à conter, nouvelles de l’école etc. J’ai vraiment hâte de passer à cette technologie, c’est pour ce weekend ))))))))))

  2. Virginie dit :

    Heureuse de savoir que « Skype » un jour, nous permettra d’avoir des contacts significatifs. Merci pour votre commentaire et profitez bien vous aussi, probablement ce weekend, des bienfaits technologiques.

  3. Mimi dit :

    Super ça que grand-maman se soit équipée!

    Nous on traînait tout en visite, et jamais personne ne nous a offert une journée complète sans les bébés!

    Bon, peut-être qu’on a le tort de ne pas avoir demandé clairement, mais quand belle-maman te dis alors que tu es enceinte qu’elle ne gardera jamais tes enfants, ça coupe l’envie de demander!

    Alors c’est pas juste la petite dans l’histoire c–haut qui a de la chance, mais les parents aussi!

  4. Natasha dit :

    Comme Mimi, mes parents m’ont aussi dit, quand j’étais enceinte, qu’ils ne garderaient pas mes enfants – les fins de semaine, ils veulent sortir, pas s’occuper d’un bébé à la maison… ! C’est évident que c’est dommage et que j’aurais préféré qu’ils gardent de temps en temps, mais ils m’ont aidée de d’autres façons (monétairement, entre autres) et j’ai bcp apprécié.

  5. Marie Carmen dit :

    Bonjour aux groupe les Relevailles,
    En cette période des fêtes je tenais à vous remerciez!!! Vous m’avez tellement aidé…vous avez pas idée! Les cafés rencontre ont été pour moi une manière de partager avec les autres (de se rendre compte qu’on est pas seul à vivre des situations)et de me donner confiance en moi. Un gros merci spécialement à Monique qui anime les cafés et le massage bébé. J’ai également participé au spinning…Que ça fait du bien!!! Alors je voulais simplement dire un gros merci à toute l’équipe et continuer votre magnifique travail…Qui sait à l’année prochaine!

  6. Groupe Les Relevailles dit :

    Merci beaucoup Marie Carmen.

    Nous aidons les parents depuis 30 ans et souhaitons le faire encore longtemps…

    Passez un beau Temps des Fêtes!

Rétroliens


Écrire un commentaire

Restez connecté :


Pour nous joindre : 5485, boulevard de l'Ormière
Québec (Québec) G1P 1K6
Tél: 418-688-3301
Fax: 418-688-7666
Question? Commentaire? Écrivez-nous


Partenaires